Mercredi, 19 décembre 2018.
  
Document sans titre

L'histoire de la communauté bangou, bien que particulière n'est pas totalement différente des autres villages bamiléké. Faite de guerres et de conquêtes, c'est ainsi qu'on situe l'origine du village bangou à un chasseur venu de la plaine Tikar et nantis de velleités expansionnistes au nom de KOUAGOUNG venu de FOKAMEZO (Département de la Menoua) et qui d'après la légende serait le fondateur du village Bangou. Ce dernier serait arrivé dans la région avec une suite d'environ 300 hommes et femmes et trouva après une inspection du site une région giboyeuse et fertile favorable à son installation. Il y arriva en soumettant par la ruse et au besoin la force deux(02) des sept petits chefs des communautés autonomes qui vivaient sur place. Fieu Yieup de NDENGNIEUP et FIEU NGANGOUO de MENDJIEU. Au cours des 2 siecles qui suivirent, Bangou eu à lutter contre un certain nombre de ses voisins à la fois pour se maintenir, affirmer sa souveraineté et réaliser son expansion territorial ce qui value à cette communauté le nom de Gnieup (Expansionniste) qui n'est que la version déformée du nom actuel : Bangou. Bangou est à la fois un groupement administratif et un groupement traditionnel. En tant qu'entité administrative, il est le pôle organisationnel de l'arrondissement dont le chef-lieu abrite quelques services publics. Aujourdh'ui peuplé de 4200 personnes environ, le centre administratif de Bangou a été crée en 1958 dans un contexte historique mouvementé. Son évolution a été lente à cause des difficultés structurelles.

Sur le plan traditionnel, Bangou est une chefferie ancienne , vieille d'environ 300 ans initialement peuplé des communautés éparses, son organisation s'est structurée au cours du 19e siècle sur le modèle de toutes les autres chefferies des hauts plateaux. Ce village compte environ vingt-huit Quartiers.

D'une superficie de 92 km environ,le groupement BANGOU est situé dans la province de l'ouest Cameroun, à l'extrême sud du département de la Mifi. Bangou fait partie des 102 chefferies traditionnelles qui constituent le pays bamiléké, et aux trois groupements que forment l'arrondissement de Bangou, les deux autres étant Bandenkop et Bapa. limité au nord par les groupements Badenkop, Bayangam et l'arrondissement de Baham; à l'est par les groupements Batoufam et Bangoua; au sud par les groupements Batchingou, Bamena et Bangoua; à l'ouest et au sud-ouest par les groupements Babouantou ,Bana et Batcha dans le département du Haut Nkam  sur le plan physique, Bangou relève du paysage typique des hauts plateaux de l'Ouest Cameroun. Il s'étend entre 5,5 et 5,15 dégré de latitude nord d'une part et entre 10,10 et 10,27 dégré en longitude Est. Du haut des sommets qui l‘entourent, l'observateur à une vue panoramique splendide sur cette entité qui se présente comme un immense amphithéâtre naturel ceinturé par une grande chaîne de montagnes ondulées au Nord, à l'Ouest et au Sud. les plus hauts sommets se rencontrent à Ka'agweu avec le mont Tchiekang 1923 m; à Demgweu 2924 m et près de Balambo avec un point culminant de 2045 m dans le prolongement du Col de Bana.
 
 
    FLASH INFO
      CONTRIBUTION  
 
    LIENS UTILES
 
Proposer des articles
recommander ce site aux amis
Calendrier Bangou
Hymme Bangou
Suggestions
 
Présidence de la république
Primature
Ministère de l'enseignement supérieur
Ministère de la santé publique
Ministère du tourisme



   PUB
  FORUM
Aller sur le forum
Inscription
DERNIERES VIDEOS
  SONDAGE
festival 2011 en
Mars
Avril
Mai


Voir les résultats
 
Copyright © BANGOU Juillet 2010. Tous droits réservés.